Géophysique

GÉOLITHE est un acteur reconnu de l’exploration non destructive basée sur des méthodes géophysiques appliquées pour mieux comprendre les sols et les ouvrages.

 

Nous intervenons à toutes les phases de la vie de votre projet.

Sismique

Electrique

Radar

    Vibrations

    Electromagnétisme

    Microgravimétrie

      Sismique réfraction

      Résultat fourni

      La sismique réfraction permet d’obtenir une coupe précise des différentes couches du sous-sol individualisées par leur épaisseur et leur vitesse sismique (vitesse onde P).

      Profondeur d’investigation

      Dispositif 60 m : environ15 m.
      Dispositif 120 m : environ 30 m.
      Dispositif de 240 m : de 50 à 60 m.

      Applications

      • Recherche du substratum rocheux
      • Localisation de zones fracturées ou faillées.
      • Détermination de la rippabilité des terrains.
      • Reconnaissance d’aquifères.
      • Etc.

      Nos moyens

      Nous possédons des laboratoires sismiques récents et très performants (24 et 64 canaux). Nous utilisons tout type de source (marteau, fusil sismique, chute de poids, explosif,…). GÉOLITHE interprète les données avec des méthodes qui permettent de calculer la profondeur des différents horizons sismiques sous chaque géophone (Méthode ABC, Plus-Minus).

      Sismique réflexion terrestre

      Résultat fourni

      La sismique réflexion permet d’obtenir une image continue et détaillée de l’extension structurale horizontale et verticale des différents horizons géologiques.

      Profondeur d’investigation

      THR : de 0 à quelques centaines de mètres.
      HR : de quelques dizaines à plusieurs milliers de mètres.

      Applications

      • Hydrogéologie : Recherche de réservoir profond en eau ou de sites hydrothermaux.
      • Génie civil : Reconnaissances pour tunnels, barrages, etc.
      • Risque géologique : Recherche de cavités.
      • Stockage souterrain
      • Ressource : Prospection de gisements de substances utiles

      Nos moyens

      Nous utilisons tout type de sources sismiques (Vibrateurs ondes P ou S, explosifs, fusils sismiques, chutes de poids accélérées ou non …) Nous possédons des laboratoires sismiques récents et performants qui nous permettent de réaliser des acquisitions avec plusieurs centaines de traces.

      Sismique réflexion marine ou lacustre

      Résultat fourni

      La sismique réflexion marine permet d’obtenir une image continue et très précise de structure horizontale et verticale des différents horizons géologiques.

      Profondeur d’investigation 

      THR : de 0 à quelques centaines de mètres.

      Applications

      • Reconnaissance des sédiments superficiels (géométrie des dépôts et corrélations).
      • Aménagements du littoral et des embouchures.
      • Implantation d’ouvrages en mer.
      • Cartographie des fonds.
      • Recherche de granulats.

      Nos moyens

      Nous utilisons tout type de sources sismiques (Sparker, Boomer, Canons à air …) Les acquisitions numériques sont réalisées avec des laboratoires sismiques récents et performants (Delph Seismic, Geometrics …).

      Sismique sasw et masw

      ASW permet d’une part de qualifier dynamiquement les terrains et d’autre part (contrairement à la sismique réfraction) de déterminer des couches à vitesse plus lente (donc des informations plus précises sur la nature des terrains que la sismique réfraction).

      Tomographie sismique

      Résultat fourni par la tomographie sismique

      La tomographie sismique permet d’imager le sous-sol ou un ouvrage, soit à partir de la surface, soit à partir de forages ou galeries. Une coupe de la répartition spatiale des vitesses sismiques est obtenue pour la section par des traitements mathématiques de l’ensemble des données.

      Atout de la méthode

      Cette méthode permet de déterminer des zones à moindre vitesse.

      Applications

      • Inspection d’ouvrage d’art, de barrage.
      • Génie civil : Reconnaissances pour tunnels, barrages, etc.
      • Risque géologique : Recherche de cavités.
      • Stockage souterrain.
      • Contrôle des travaux d’injection
      • Ressource : Prospection de gisements de substances utiles

      Nos moyens

      Nous utilisons le logiciel RAYFRACT qui est un des plus performants. Seuls GÉOLITHE et le BRGM possède en France ce logiciel. Nous possédons des laboratoires sismiques récents et performants qui nous permettent de réaliser des acquisitions avec plusieurs centaines de traces.

      Tomographie électrique
      terrestre ou aquatique 2D / 3D

      Résultat fourni

      Les diverses méthodes de tomographie électrique permettent de donner la distribution de la résistivité apparente soit en un point (sondage), soit en coupe (panneau). La méthode du potentiel spontané peut être utilisée afin de déterminer les écoulements d’eau dans le sol. La polarisation induite peut renseigner sur la chargeabilité du sol et donc indirectement sur son argilosité.

      Profondeur d’investigation :

      Jusqu’à 300-400 mètres.

      Applications

      • Carrières : estimation des volumes et de la qualité des gisements, localisation des zones argileuses, détermination des zones faillées, etc.
      • Hydrogéologie : Recherche en eau souterraine, détermination de l’épaisseur des aquifères, recherche de sillons….
      • Génie civil : détermination de la fracturation, des zones faillées, de la présence d’argile, recherche de contact lithologique, etc.
      • Environnement : cartographie de nappe de contaminants, recherche de cavités pleines….
      • Carrière : estimation des volumes et de la qualité des gisements de matériaux alluvionnaires, localisation des zones argileuses, épaisseur de la découverte, etc.

      Radar géologique

      Résultat fourni

      Le radar géologique permet d’obtenir une image continue et détaillée de la géométrie des différents horizons géologiques.

      Profondeur d’investigation :

      • Antennes THF (! 1500 MHz) : de 0 à 30 cm.
      • Antennes HF (900-1500 MHz) : de 0 à 80 cm.
      • Antennes MF (200-500 MHz) : de 0.5 à 6 m.
      • Antennes BF (70-100 MHz) : de 2 à 15 m.
      • Antennes TBF (“70 MHz) : de 5 à 30 m.

       

      Applications

      • Reconnaissances des structures géologiques et hydrogéologiques (profondeur du rocher, localisation précise de failles, détection gros blocs …).
      • Localisation de cavités naturelles ou anthropiques.
      • Détection et localisation de canalisations (métal, béton, PVC).
      • Détection et localisation d’objets enterrés (fûts, cuves, veilles fondations, etc.).
      • Localisation de zones polluées.
      • Contrôle des épaisseurs des bétons en galeries et tunnels
      • Détection et localisation des ferraillages.
      • Etc.

      Radar géologique multiplexe

      Études et contrôles de vibrations

      Les études et contrôles de vibration sont nécessaires pour

      • Garantir l’intégrité des ouvrage d’art, des bâtiments, des remblais ou falaises…
      • Limiter les nuisances occasionnées aux riverains.
      • Optimiser les plans de tir en réduisant et maîtrisant les nuisances dues aux vibrations.

        Applications

        • Déroctage à l’explosif
        • Creusement à l’explosif en galeries et tunnels.
        • Compactage – vibrofonçage.
        • Battage de palplanche – Trépannage.
        • Déroctage ou démolition au B.R.H.
        • Carrière – Etudes d’impact.
        • Vibrations industrielles ou induites par l’activité humaine.
          Etc.

        Nos prestations

        En phase préliminaire

        • Le conseil et l’expertise.
        • L’enregistrement, le traitement numérique et l’analyse des signaux.
        • La prévision des niveaux de vibration (loi de propagation).
        • La détermination des seuils de vibration admissibles, selon la réglementation ou les recommandations en vigueur.
        • La détermination des charges d’explosif admissibles en fonction de la distance.
        • L’étude du comportement dynamique des ouvrages.
        • Une assistance au minage (calcul et adaptation des plans de tirs et des données de vibrations).

        En phase travaux

        • La conception et l’installation du dispositif de contrôle.
        • Le suivi des enregistrements.
        • La maintenance des matériels.
        • L’analyse des données du chantier.

        Électromagnétisme

        Résultat fourni

        Cette méthode d’électromagnétisme permet d’obtenir des profils de valeurs de conductivité ou des cartes d’isovaleurs de conductivité pour une tranche de terrain dont l’épaisseur est fonction de l’appareillage et de la loi de conductivité du site étudié.

        Profondeur d’investigation

        Jusqu’à une centaine de mètres.

        Applications

        Hydrogéologie : Recherche en eau souterraine.
        Génie civil : détermination de la fracturation, de la présence d’argile, etc.
        Environnement : cartographie de nappe de contaminants.
        Archéologie
        Ressource : Prospection de gisements de substances utiles

        Microgravimétrie

        La microgravimétrie est l’une des méthodes les mieux adaptées à la recherche d’anomalie de densité dans le sous-sol (cavité, fontis, décompression, galerie …). La microgravimétrie permet de mesurer la valeur relative de la gravité à la surface du sol en vue d’établir la répartition des densités dans le sous-sol.

        Résultat fourni

        Carte de l’anomalie de Bouguer. Individualisation des différentes anomalies par l’établissement d’une carte d’anomalie résiduelle.

        Profondeur d’investigation

        Jusqu’à 50 mètres.

        Applications

        Génie civil : Recherche de vides peu profonds (anciennes carrières, galeries, cavités karstiques) plus ou moins remblayés ou inondés
        Hydrogéologie : Recherche de zones karstiques et d’altération, d’alluvions…
        Mines : Recherche de filon et amas massifs et denses, recherche de zones fracturées ou d’altération, peu denses, etc
        Environnement : Objets et cibles à détecter.

        Toutes nos compétences


        Géologie et hydrologie

         


        Géophysique

         


        Géotechnique

         

        Génie civil

         


        Instrumentation et surveillance

         


        Modélisation de l’information